Si l’eau est rare à Tibhirine, ce n’est pas seulement celle de la source ou du robinet, mais également celle du ciel. Depuis notre arrivée voici plus de trois semaines, le pluviomètre reste désespérement vide. Le soleil souvent présent, un ciel bleu, des températures de 10 à 15 ° (un peu moins que ces 2 dernières semaines), un sol toujours sec, un vent qui s’invite depuis hier….voici le décor de notre petit bout d’Atlas algérien, qui désole les éleveurs et les paysans. La pluie est annoncée pour les jours prochains, espérons, …inchAllah